Corneilles, pigeons sauvages, goélands

Le règlement concernant la garde des animaux prévoit qu’une personne ne peut nourrir les corneilles, goélands, pigeons sauvages et autres oiseaux d'une manière ou en des lieux qui pourraient encourager ces derniers à se rassembler en nombre suffisant pour causer des inconvénients aux voisins ou endommager les édifices voisins.

Prévenir l’invasion d’animaux indésirables

La Loi sur la conservation de la faune interdit de tuer ou de capturer un animal sauvage sans avoir tenté de le faire fuir ou de l'empêcher de causer des dégâts.

Prévenez l'invasion des animaux importuns ou indésirables en bloquant les accès sous les remises ou autres endroits de refuge, en installant un treillis métallique bien enfoncé dans le sol ou en utilisant d'autres solutions dissuasives.

Il est d’ailleurs recommandé de ne jamais nourrir les animaux sauvages afin qu’ils ne s’aventurent trop près des habitations.

Pour d'autres conseils, consultez les fiches d'information spécifiques aux divers animaux importuns (mouffette, marmotte, raton laveur, etc.) sur le site du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Vous pouvez également communiquer avec le Refuge A.M.R.


RAGE DU RATON LAVEUR

La présence d’animaux infectés - ratons laveurs, mouffettes, renards - par la rage du raton laveur près de Saint-Jean-sur-Richelieu entraîne une surveillance particulière et continuelle dans la région.  Le gouvernement du Québec procède régulièrement à l’épandage d’appâts vaccinaux sur le territoire de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, particulièrement dans les zones boisées, aux abords des cours d’eau, et sur les pourtours des champs agricoles.

Pour s'informer sur les opérations d'épandage et des conseils en cas de manipulation d'appâts perforés ou de morsure : www.rageduratonlaveur.gouv.qc.ca.