Adopté le 14 décembre 2015, le budget d’opération s’élève à 152,9 M $, ce qui représente une augmentation de 3 % par rapport au budget précédent. À cette enveloppe s’ajoute 1,7 M $ pour la bonification du Plan de conservation des milieux naturels, une somme réservée exclusivement à cette fin.  En tenant compte de ce montant exclusif pour le plan de conservation, le budget 2016 totalise 154,6 M $, ce qui établit la hausse moyenne à 4,2 %.


Faits saillants




 
​Discours du maire
Il est possible de lire lediscours du maire lors de l'adoption du budget 2016 ainsi que le discours sur la situation financière de la municipalité présenté en novembre 2015.


​Présentation sur le budget
Vous pouvez également prendre connaissance du document intitulé Prévisions budgétaires 2016 et présenté en séance extraordinaire d'adoption du budget.


​Prévisions budgétaires 2016
 
Recettes 2016
Montant (M$)
​Taxes ​100 351 $
Compensation​s ​17 267 $
Taxes riveraines​ ​5 057 $
Compensation tenant lieu de taxes​ ​7 094 $
Subventions ​6 490 $
Autres revenus de sources locales​ ​18 302 $
Total ​ ​154 561 $
 
 
Dépenses 2016
Montant (M$)
​Administration ​19 220 $
Police​ ​19 392 $
Incendie​ ​7 913 $
Gestion des infrastructures​ ​2 990 $
Travaux publics​ ​28 959 $
Transport en commun​ ​11 730 $
Gestion des eaux​ ​7 293 $
Gestion du territoire​ ​3 297 $
Loisirs et culture​ ​12 033 $
​Fêtes du 350ième 598 $​
Frais de financement​ ​23 757 $
Immobilisations et affectations​ ​5 455 $
Quotes-parts​ ​11 924 $
Total​ ​154 561 $


Il vous est également possible de consulter les prévisions budgétaires 2016 présentées dans le format remis au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT).

 
​Programme triennal d'immobilisations (PTI) 2016-2017-2018
​Le programme triennal d'immobilisations 2016-2017-2018, tel qu'adopté par le conseil municipal en juin 2015, prévoit des investissements de l'ordre de 131 970 953 $.


  



 
Pour information 

Pour de plus amples informations sur les prévisions budgétaires et le programme triennal d'immobilisations, les citoyens sont invités à communiquer avec le Service des finances