On entend par un avis d’ébullition de l’eau un communiqué avisant les citoyens qu’ils doivent faire bouillir l’eau de leur robinet avant de la boire ou de l’utiliser à certaines fins.  Les communiqués d’avis d’ébullition de l’eau sont émis par l’administration municipale.  Ils constituent une mesure préventive afin de protéger la santé de la population.
 
 

​L’émission d’un avis d’ébullition

​Un avis d’ébullition peut être émis pour l’une ou l’autre des raisons suivantes :

a) Il existe une preuve de l’existence de certaines conditions :

  • Une qualité microbiologique inacceptable
  • Une détérioration notable de la qualité microbiologique de la source d’eau
  • Une filtration ou désinfection inadéquates durant le processus de traitement de l’eau
  • Une recontamination dans le réseau de distribution de l’eau
Exemple :
Un test journalier ou hebdomadaire confirme la présence de coliformes dans l’eau potable.
 

b) Par mesure préventive puisqu’il existe des préoccupations quant à un risque de contamination microbiologique.

Exemple :
Lors de travaux de réparation d’urgence du réseau local d’aqueduc.
 

Pour transmettre l’avis d’ébullition de l’eau à la population touchée, les autorités municipales utilisent divers moyens notamment les médias locaux, la diffusion de messages dans les rues et la distribution de porte à porte selon l’étendue et l’état de la situation.


​Ce qu’il faut faire lors d’un avis d’ébullition

a) L’eau destinée à être bue ou à préparer des aliments

Lorsqu’un avis d’ébullition de l’eau est en vigueur, il faut faire bouillir toute l’eau destinée à être bue ou utilisée pour préparer des aliments ainsi que dans les cas suivants :

  • pour laver des fruits et des légumes
  • pour préparer des cubes de glace ou des boissons
  • pour se brosser les dents
  • pour la préparation de lait maternisé

b) L’eau destinée à des usages domestiques

Il n’est pas nécessaire de faire bouillir l’eau pour des usages domestiques tels :

  • prendre une douche ou un bain (en évitant d’avaler de l’eau)
  • faire la lessive
  • laver la vaisselle

c) Faire bouillir l’eau

L’eau destinée à être bue ou à préparer des aliments doit être portée à ébullition durant au moins une minute pour en éliminer tous les organismes pathogènes.  Par mesure de sécurité, nous suggérons de la faire bouillir durant cinq minutes.

d) Dispositif de traitement de l’eau

Si vous possédez un système de traitement de l’eau conçu seulement pour améliorer le goût, l’odeur ou la qualité chimique de l’eau (ex. : filtres à charbon actif), il faut faire bouillir l’eau lorsqu’un avis d’ébullition est en vigueur.  Toutefois, si votre dispositif de traitement de l’eau est destiné à la désinfecter (ex. : stérilisateurs à UV), il n’est pas nécessaire de faire bouillir l’eau avant de la consommer.


​La levée de l’avis d’ébullition

​Suite à l’émission d’un avis d’ébullition, les normes gouvernementales actuelles édictent que deux séries de tests à intervalle de 24 heures doivent s’avérer négatifs quant à la présence de coliformes dans l’eau.  Lorsque ces exigences sont rencontrées, les autorités municipales lèvent l’avis d’ébullition de l’eau et informent les citoyens touchés.

Selon les raisons pour lesquelles l’avis d’ébullition a été émis, des instructions en vue de l’utilisation de l’eau potable (ex. : rinçage des conduites d’eau ou désinfection du chauffe-eau) peuvent accompagner la levée de l’avis d’ébullition.


​S’informer de l’état de la situation

​Pour demeurer informé de l’état de la situation, divers moyens sont mis à la disposition des citoyens :

Un message enregistré permet aux citoyens de suivre l’évolution d’un sinistre sur le territoire de la municipalité.

  • Les médias locaux et la station de radio BOOM FM 104,1 pour suivre la situation au quotidien.