Le règlement no 0150 concernant l’arrosage et l’utilisation extérieure de l’eau potable prévoit les dispositions suivantes :

​Les périodes d’arrosage

​Du 1er mai au 1er septembre, il est permis d’arroser une pelouse, un jardin, des fleurs, des arbres ou d’autres végétaux avec un système d’arrosage manuel ou automatique, autre qu’un système d’arrosage automatique de type gicleur, entre 20 h et 23 h selon l’ordre suivant :

1.     Pour les propriétaires d’immeuble dont le numéro civique est un nombre pair : les journées dont la date est un nombre pair (ex. : 2, 4, 6, 8 juin, etc.).

2.     Pour les propriétaires d’immeuble dont le numéro civique est un nombre impair : les journées dont la date est un nombre impair (ex. : 1, 3, 5, 7 juin, etc.).

Il est permis d’arroser une pelouse, un jardin, des fleurs, des arbres ou d’autres végétaux avec un système de gicleur d’arrosage programmable en réseau souterrain entre 3 h et 6 h aux jours et selon les numéros civiques mentionnés ci-haut.

​Nouvelles plantations

​Par exception, l’arrosage des nouvelles pelouses, ensemencées ou tourbées, des nouvelles plantations, ou des nouvelles haies, est permis le jour de la pose de la tourbe, de l’ensemencement, ou de la plantation et par la suite entre 6 h et 9 h et entre 20 h et 24 h durant une période maximale de quinze jours suivant la date de la pose, de l’ensemencement ou de la plantation. Le propriétaire est tenu d’obtenir préalablement un permis à cet effet.

Le propriétaire doit s’assurer d’afficher son permis de manière à être visible de la rue.

​Arrosages divers

​Le lavage non commercial des véhicules (c’est-à-dire de tout véhicule servant au transport des personnes ou des biens) et le lavage des entrées d’auto ainsi que l’arrosage des jardins, des fleurs, des arbres ou d’autres végétaux sont permis à la condition d’utiliser une lance manuelle à fermeture automatique ou un arrosoir manuel et de se limiter à la quantité d’eau nécessaire à cette fin.

​Les puits artésiens

​Le Service des infrastructures et gestion des eaux et le Service de l'urbanisme sont autorisés à identifier au moyen d’un médaillon métallique, les sorties d’eau extérieures alimentées par un puits privé, afin de différencier si l’eau d’arrosage provient d’un puits privé ou de l’aqueduc municipal.

​En cas de pénurie d'eau

​Dans les cas d’urgence et dans le seul but de prévenir la pénurie d’eau, le règlement municipal autorise le maire à ordonner l’interdiction totale d’arrosage. Cette ordonnance entre en vigueur immédiatement et elle a pour effet de suspendre, pour la période prescrite, les autorisations d’arrosage.

La population concernée par cette restriction est alors informée.


Pour information

Pour de plus amples informations concernant l’arrosage et l’utilisation de l’eau potable, consultez le règlement 0150 ou communiquez avec le Service de l’urbanisme.