Les nuisances ont été identifiées dans le Plan d’action pour l’environnement comme l’une des sept priorités d’action municipale en environnement.




 

Pourquoi s'intéresser aux nuisances?

Un certain nombre d’usages ou d’activités sont de nature à troubler la paix, la tranquillité ou encore à générer des risques sur les populations qui vivent à proximité de ceux-ci. Le bruit est la première source de plaintes dans de nombreux pays. D’autres nuisances communes ont également été identifiées : poussière, fumées, vibrations, dérangement, mauvaises odeurs, déjections, boues (dont celles d'épuration) ou déchets divers, eaux ou air pollués ou encore éclairage nocturne indésirable ou intrusif (dans ce dernier cas, on y associe les impacts sur la santé, la faune et les écosystèmes;  on parle aussi de pollution lumineuse).