Communiqué de presse
 
Saint-Jean-sur-Richelieu, le 12 septembre 2017 – Dans le cadre d’entrevues accordées par son directeur général, François Vaillancourt, à la suite des décisions de la Commission municipale du Québec (CMQ) concernant le conseiller Justin Bessette, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rappelle que c’est tolérance zéro face à la pression et à l’influence indues.
 
« Compte tenu des sanctions émises par la CMQ, toute tentative pour en atténuer la portée ainsi que pour miner la crédibilité de la Ville est contre-indiquée », a déclaré François Vaillancourt.
 
Lors de la séance du conseil municipal du 5 septembre dernier, le directeur général avait salué le courage des employés qui avaient porté plainte.
 
À l’instar de toute autre organisation publique, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rappelle qu’elle a l’obligation de protéger ses employés et qu’elle souscrit à toute mesure en ce sens. Elle travaille à devenir un modèle municipal en matière d’éthique et de probité afin de rayonner à travers le Québec comme un exemple : « à chaque jour nos employés travaillent avec professionnalisme pour servir avec fierté les citoyens de la Ville selon des standards de qualité. Saint-Jean-sur-Richelieu est une ville d’exception pour tous » conclut le directeur général.
 
 
-30-