Communiqué de presse
 
Saint-Jean-sur-Richelieu, le 7 août 2018 - C’est hier soir, lors de la séance régulière, que le conseil municipal a adopté une résolution autorisant la signature d’une entente avec Services animaliers Rive-Sud pour la gestion animalière sur son territoire. Le contrat sera d’une durée de dix ans et prendra effet à compter du 1er janvier 2019 pour prendre fin le 31 décembre 2028.
 
Le contrat actuel avec l’organisme SPCA Roussillon se terminant le 31 décembre 2018, la municipalité a rencontré au cours de l’année, trois organismes de gestion animalière ainsi que des citoyens intéressés à démarrer un tel projet. La problématique des chats errants, la sensibilisation, la formation, le service à la clientèle et les interventions terrain ont notamment fait partie des enjeux du prochain contrat. Suite à l’analyse des propositions l’offre de services de l’organisme sans but lucratif Services animaliers Rive-Sud, SARS, a été retenue.
 
Les membres du sous-comité sécurité civile, mesdames les conseillères Claire Charbonneau et Christiane Marcoux, Andrée Senneville et Maggie Couture, messieurs François Vaillancourt, André Besner et le conseiller Justin Bessette sont satisfaits de l’évolution du dossier. L’objectif du comité était de choisir une solution proposant une gamme complète de services dans une optique de gestion éthique du contrôle animalier. Cette offre de services clé en main pour la gestion des animaux inclut les services de base d’un refuge ainsi que des services intégrés et responsables de contrôle animalier.
 
La vision, l’expertise et la réputation de Services animaliers Rive-Sud répondent à tous ces objectifs. SARS est déjà sous contrat avec les villes de Longueuil, Boucherville et Saint-Bruno. L’entente entre la Ville et SARS prévoit l’aménagement d’un point de services local, une valeur ajoutée à l’offre de services.
 
Lorsque la nature et l’endroit de ce point de services seront officiels, les obligations respectives de la Ville et du SARS feront l’objet d’une entente additionnelle dont la signature sera assujettie à l’approbation des personnes habiles à voter selon la même procédure que pour un règlement d’emprunt. Une tenue de registre aura donc lieu ultérieurement.
 
- 30 -