​La Division protection du citoyen du Service de police est responsable de faire effectuer des opérations de surveillance ciblées, en tenant compte de l’incidence des accidents, des activités de prévention, des demandes d’assistance reçues et de différents programmes de relations communautaires.
 
Le mandat de surveillance du Service de police s’étend aux véhicules circulant sur les voies et chemins publics du territoire municipal mais également aux véhicules hors route, tel que le prévoit la Loi sur les véhicules hors route.  Pour effectuer les opérations de surveillance prévues par la loi, le service policier a mis sur pied une patrouille en motoneige ainsi qu’une patrouille en véhicule tout terrain.
 
 
CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE
 
Le Code de sécurité routière ne s’applique aux véhicules hors route qu’aux fins de l’immatriculation du véhicule et de son identification au moyen d’un numéro de série, ainsi qu’au permis de conduire de l’utilisateur.  C’est dans la Loi sur les véhicules hors route que l’on retrouve les autres dispositions applicables à cette activité.
 
 
LA LOI SUR LES VÉHICULES HORS ROUTE
 
En vue de l’application de la Loi sur les véhicules hors route, le policier s’informe du calendrier des activités prévues par les clubs de véhicules hors route et rencontre les représentants des clubs afin de coordonner le travail des patrouilleurs de sentiers avec celui des surveillants de sentiers. 
 
Les policiers en patrouille portent une attention particulière aux endroits du réseau routier qui sont dangereux pour les usagers des véhicules hors route.  Ils effectuent aussi des opérations de contrôle sur les chemins publics, aux endroits utilisés par les véhicules hors route ainsi que sur les sentiers non entretenus par un club. 
 
La Loi sur les véhicules hors route permet au policier de pénétrer, sans mandat, dans les locaux d’un club qui aménage ou exploite un sentier.  Il peut examiner et tirer copie des livres, registres, comptes, dossiers et autres documents comportant des renseignements relatifs aux obligations imposées par la loi.
 
Le policier peut également circuler dans les sentiers, ordonner l’immobilisation d’un véhicule auquel s’applique la loi et faire l’inspection des équipements obligatoires du véhicule et des passagers et, s’il y a lieu, du traîneau ou de la remorque. 
 
Quant au conducteur d’un véhicule hors route, il peut lui être demandé de produire un document attestant son âge et le cas échéant, le certificat d’aptitude ou son autorisation à conduire.  On peut, en outre, lui exiger la production de son permis de conduire lorsqu’il emprunte un chemin public, le certificat d’immatriculation du véhicule  ou l’attestation d’assurance responsabilité civile.